C’est la véritable star de notre région, mais la belle rousse qui peuple nos terres et nos prairies n’a pas toujours eu autant de succès qu’aujourd’hui. Connaissez vous vraiment son histoire ?

Dès le XVII° siècle, les bœufs Limousins sont utilisés pour les travaux agricoles, réputés pour leurs qualités raciales. Une fois leur carrière agricole terminée, ils étaient acheminés vers les grandes villes pour la consommation. Dans les années 30 la race Limousine connaît un véritable déclin à cause de la mécanisation de l’agriculture. 

C’est à partir des années 1960 que la tendance s’inverse. Régis Coudert, éleveur-sélectionneur situé au cœur du bourg de Meilhards situé au nord-est de la Corrèze, cherche a re populariser la limousine afin d’inciter les jeunes à continuer de travailler cette race. 

Son idée, révolutionnaire et novatrice à l’époque, sera de faire sortir les vaches de leurs étables pour les mener dans les prairies toute l’année, été comme hiver, pour les faire brouter à volonté une bonne herbe de surcroît gratuite et abondante.

Laurence Léonard

Star emblématique de notre région

La Limousine : une belle rousse au regard captivant, dont la robe illumine les vertes prairies corréziennes.

Les efforts de sélection des éleveurs ont conduit à la création du herd-book en 1886 dans un premier temps, puis à l’essor continu de la race depuis les années 1960. Elle s’est en effet beaucoup développée depuis cette époque, dans plus de 70 pays à travers le monde comme en France, où elle est aujourd’hui la seconde race bovine allaitante française en termes d’effectifs avec environ 900 000 à 1 150 000 vaches reproductrices.

La viande de race limousine a de nombreuses qualités gustatives. Elle allie tendreté et goût, mais ce qui la caractérise le plus, c’est la finesse de son grain de viande qui lui confère sa tendreté remarquable. C’est une viande peu grasse, mais finement persillée pour assurer saveur, moelleux et jutosité.

Ce succès l’a également conduite à devenir un symbole fort de l’identité limousine.

Aujourd’hui il existe même un parc agro-touristique qui lui est dédié : le limouzinepark.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu